Comment faire du canoë dans les Gorges du Tarn ?

Pour faire une descente en canoë dans les Gorges du Tarn, cela vous demande un petit peu de préparation pour que la journée soit inoubliable sur cette superbe rivière au milieu des Causses en Lozère à proximité du Parc National des Cévennes.

Trouver sa descente en canoë

Pour cela rien de plus simple, utilisez ce site pour trouver la descente en canoë-kayak que vous voulez faire. Vous avez l’embarras du choix selon différents critères à définir selon les personnes avec qui vous allez pagayer :

  • Le lieu de départ (Sainte-Enimie, La Malène…),
  • Les villages que vous souhaitez traverser (Saint-Chély du Tarn, Hautes-Rives),
  • Les points que vous voudrez visiter (les Détroits, le cirque des Baumes ou celui de Pougnadoire),
  • La longueur et la durée de la descente,
  • La difficultés techniques (notamment pour la partie des Vignes au Rozier).

Sur ces différents critères, vous allez trouver un ou plusieurs loueurs qui vont vous proposer la location des bateaux, des gilets et de tous les équipements dont vous allez avoir besoin (pagaies, bidons étanches)… sans oublier bien sûr la navette de transport pour vous ramener à votre voiture !

Réserver une descente en canoë

Le mieux pour faire une descente est de réserver auprès du loueur votre descente. Tout d’abord car selon la période, la descente ne peut se faire que sur réservation, souvent quand la saison touristique n’a pas commencé ou vient de se terminer. Dans les périodes de forte affluence, cela va vous permettre d’avoir au sûr une embarcation, d’être conseillé sur les meilleurs horaires.

La réservation est aussi le meilleur moyen de prendre toutes les informations nécessaires auprès du loueur, sur l’âge minimum, les animaux. Sur les groupes, cela peut être aussi l’occasion de négocier un peu le prix.

La météo le jour J

S’il pleut, essayez de reporter la descente à un autre jour car si est agréable de naviguer sur l’eau, c’est très désagréable quand la pluie vient du ciel et vous risquez d’avoir très froid.

Les jours de grand vent, évitez les parcours avec des zones sans courant et eaux vives car vous risquez de vous épuiser à avancer, notamment sur l’arrivée à La Malène avec son long plan d’eau.

S’il y a des risques d’orages, les loueurs ne vous laisseront pas partir sur la rivière car c’est trop dangereux, à la fois d’être frappé par la foudre mais aussi à cause de l’eau qui peut monter très vite et rendre la rivière dangereuse. Le Tarn est une rivière plutôt calme, mais elle peut-être déchaînée s’il a plu en amont sur les Cévennes, notamment sur le Mont-Lozère et sur le Mont-Aigoual.

La liste d’équipements à prévoir

On peut partir sans préparation, mais il vaut mieux prendre quelques précautions.

Se protéger du soleil

Comme vous allez faire du canoë un jour où il fera beau, prévoyez d’avoir toute la panoplie pour se protéger du soleil : crème solaire, chapeaux, tee-shirts pour se couvrir le dos. Il ne fait jamais très chaud au dessus de l’eau, mais le soleil tape fort et l’eau réverbère ses rayons. Si vous ne voulez pas finir tout rouge ou finir avec une insolation, protégez-vous.

Du ravitaillement

Prenez de l’eau en quantité suffisante car l’eau du Tarn n’est pas potable, surtout en plein été. Pensez à prendre à manger pour reprendre des forces ou pour le pique nique si vous partez sur la journée. Il y a des magasins d’alimentation à La Malène, Sainte-Enimie, Les Vignes ou au Rozier uniquement sur le parcours, mais il vaut mieux prévoir à l’avance pour ne pas se retrouver sans rien.

Habillés pour se mouiller

Pensez que vous allez vous mouiller et avoir envie de vous baigner lors de la descente, donc adaptez vos vêtements (maillot de bain, pas de matières qui absorbent trop l’eau). Le bord du Tarn et sous l’eau est pavé de galets et de pierres qui peuvent être glissantes ou en tout cas difficile pour marcher dessus, il est important de prévoir des chaussures pouvant être mouillées (baskets, chaussures d’eaux), cela sera plus agréable, sans parler que les galets peuvent être brûlants en plein été.

Appareils électroniques…

Les bidons fournis par les loueurs sont censés être étanches… mais ce n’est pas toujours le cas, surtout si on le ferme mal. Si vous devez emporter des objets de valeur (appareils photos, papiers), pensez à les mettre dans un sac ou une boite étanche vous appartenant. L’assurance des loueurs ne fonctionne pas si avez mal fermé votre bidon étanche, et il faudra prouver qu’il était bien fermé… donc pour passer de bonnes vacances et ne pas s’énerver, prenez vos précautions.

Voilà, vous savez tout. N’hésitez pas à poser vos questions en commentaire ci-dessous, nous répondrons à toutes. Bonne descente en canoë dans les Gorges du Tarn !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *